Le rachat de crédit pour profession libérale

Les professions qui peuvent en bénéficier

Plusieurs branches d’activités sont concernées par ce rachat de crédit qui se veut plus adapté aux circonstances spécifiques aux professions libérales à savoir les charges qui pèsent sur la micro-entreprise, la perte de marché, les soucis de santé… contrairement au salarié lambda, la personne qui travaille à son propre compte doit faire face à plusieurs obstacles dans la croissance de son entreprise, obstacles qui peuvent conduire au surendettement si les mesures de stabilisation financière ne sont pas prises au bon moment. Les domaines d’activité concernés sont les secteurs juridique et technique, celui de la santé, des services et enfin le secteur dédié au cadre de vie.

Une expertise poussée pour ces professions libérales

Qu’on se le dise, un médecin ou un architecte à son compte n’aura pas forcément les mêmes besoins ni mêmes les même difficultés qu’un autre salarié, c’est la raison pour laquelle il a été pensé ce produit de rachat de crédit qui a été adapté à la situation particulière que vivent les personnes exerçant une profession libérale. Il faut savoir que les courtiers qui s’occupent de ce type d’opération devront avoir un niveau d’expertise plus élevé dans la mesure où il faudra combiner la capacité actuelle d’endettement avec l’évolution de l’entreprise du demandeur sans oublier les possibles apports d’investissement qui pourront survenir au cours du remboursement du prêt.

Les possibilités à travers le rachat de crédit profession libérale

Il existe actuellement plus de 500 000 micros entreprises en France avec toute la difficulté qu’implique la gestion d’une entreprise en ces temps de crise. Les établissements financiers ont donc jugé utile de personnaliser les rachats de crédit pour ces professions libérales qui présentent souvent plus de risques de surendettement par rapport au salarié basique du fait de tous les frais inhérents à la profession sans oublier les charges personnelles. On entendra donc par rachat de crédit pour profession libérale le regroupement de tous les crédits bancaires avec bien entendu les découverts, les charges fiscales et sociales avec les factures à honorer pour les divers fournisseurs, les projets d’ordre professionnel ou personnel à financer et enfin les besoins imminents en liquidité.

Egalement sur Le rachat de crédit pour profession libérale
Laisser un commentaire
*