Le déni de grossesse, c’est une pathologie qui touche une minorité de femmes, mais dont il est nécessaire de parler, et surtout de mettre en lumière.

Lorsque le déni de grossesse arrive, les femmes qui en sont victimes se retrouvent alors en dehors de la réalité, ne savent comment réagir. Dans cet article, nous allons nous poser la question suivante : comment reconnaître un déni de grossesse ? La réponse n’est pas si évidente.

En réalité, on reconnaît un déni de grossesse, la plupart du temps lors de l’accouchement. Et pour éviter le déni de grossesse, il faut simplement prendre en compte que celle-ci peut arriver, et ainsi opter pour une bonne méthode de contraception.

Même s’il existe une forme de déni de grossesse pilule ! Vous souhaitez être éclairé sur le sujet ? Nous allons vous en parler.

Comment savoir si je fais un déni de grossesse : quel est ce phénomène ?

Avant de vous parler du déni de grossesse comment s’en rendre compte, nous allons vous donner une définition du déni de grossesse :

  • Le déni de grossesse, c’est le fait d’occulter la grossesse
  • Les femmes, qui sont persuadées de ne pas être enceinte, ni même de tomber enceinte (une trop grande confiance en la méthode de contraception choisie par exemple), peuvent alors faire un déni de grossesse
  • Le déni de grossesse est considéré comme une pathologie psychiatrique, et lorsque la grossesse est enfin constatée, il est nécessaire pour les femmes de bénéficier d’un suivi psychologique, qui pourra les aider à traverser cette épreuve

Sachez également qu’il existe plusieurs types de dénis de grossesse :

  • Le déni absolu : la femme prend conscience de sa grossesse au moment de l’accouchement
  • Le déni total : la grossesse est détectée alors que la femme pense souffrir d’une colique néphrétique, ou encore d’une gastro

Voilà, pour la définition du déni de grossesse. Maintenant, nous allons voir comment reconnaître un déni de grossesse. Quels sont les symptômes ? C’est ce que l’on vous explique tout de suite.

Comment savoir si on fait un déni de grossesse : les symptômes

Vous vous demandez déni de grossesse comment s’en rendre compte ? Nous allons maintenant vous parler des symptômes :

  • Dans le cas d’un déni de grossesse position du bébé est telle, que la femme n’est pas en mesure de s’en apercevoir. Comme si bébé avait conscience de l’état de sa maman, il se développe bien, mais ne prend pas la position adéquate, comme lors d’une grossesse classique
  • La maman ne prend pas de poids, et il est impossible de détecter une grossesse
  • La future maman a toujours ses règles, ce qui peut encore plus semer le trouble

Aussi, il est très difficile de savoir comment découvrir un déni de grossesse ! En raison de la présence de règles, de la position du bébé, et de la non-prise de poids, il est plutôt très compliqué de reconnaître un déni de grossesse. Mais alors, quelles sont les causes ? Nous allons les voir dès à présent.

Savoir si on fait un déni de grossesse : quelles sont les causes ?

Malheureusement, il faut savoir que le déni de grossesse est encore un phénomène peu connu et mal compris par la médecine. En revanche, il est possible de mettre en lumière un mécanisme mental, présent dans le cas du déni de grossesse.

  • Les femmes ne souhaitent pas admettre qu’elles peuvent tomber enceintes
  • Inconsciemment, elles oublient leur corps qui porte pourtant un bébé

Nous le répétons encore une fois, le signe d’un déni de grossesse est imperceptible. Aussi, il n’existe pas non plus de déni de grossesse test, si ce n’est le test de grossesse classique.

Mais une femme persuadée de ne pas être enceinte n’aura pas ce réflexe. Aussi, pour éviter le déni de grossesse, il est nécessaire d’avoir conscience que cela peut arriver.

Voilà tout ce que nous pouvons vous dire, concernant ce déni de grossesse, une pathologie mal connue, intrigante, mais dévastatrice pour les femmes qui en souffrent.