Vous vous êtes réveillé le matin et vous avez remarqué un volume anormal de votre gencive ? N’ayez aucune crainte, ce n’est rien de grave ! Vous serez rapidement débarrassé de cet aspect gênant parfois ressenti comme inesthétique par la personne, et vous retrouverez ainsi l’état habituel de votre gencive.

Plusieurs types de gonflement gingival peuvent être notés, ça peut aller d’une légère augmentation de volume jusqu’à l’hypertrophie ou l’hyperplasie gingivale (des cas un peu plus complexes). Cela résulte d’un éventuel déséquilibre entre la faune buccale (bactéries) et les moyens de défense de l’hôte c’est-à-dire de la personne. En effet, les bactéries vivent dans un écosystème buccal sans être nocives. Cet écosystème doit comprendre des conditions spécifiques qui permettront de garder un certain pourcentage de bactéries. Si ces conditions ne sont pas présentes, on aura une perturbation du système et un déséquilibre entre les différents éléments qui le composent. Les bactéries deviendront beaucoup plus agressives et tenteront d’agresser les dents et les muqueuses buccales à savoir la gencive.

Les bactéries vont alors pénétrer la gencive pour ensuite atteindre les tissus sous-jacents. Il y aura alors l’apparition d’une inflammation où les cellules de l’hôte vont essayer d’empêcher l’évolution bactérienne en profondeur risquant de provoquer des dommages considérables.

Parmi les signes de l’inflammation, on retrouve la rougeur et l’œdème. Ce dernier provoquera l’augmentation du volume gingival et donc son gonflement. Une inflammation qui dure plusieurs années engendre une forte augmentation du volume (l’hypertrophie), une prise médicamenteuse ou un déséquilibre hormonal peut aussi causer une hyperplasie gingivale.

Quelles sont les caractéristiques d’une gencive gonflée ?

  • La 1ère chose à observer dans ce cas la, c’est bien le volume de la gencive. Vous allez remarquer qu’il est augmenté de façon anormale soit en épaisseur ou en hauteur débordant sur les dents.
  • La consistance, au toucher, peut être molle si on a une gencive œdémateuse ou fibreuse (dure) si elle est hypertrophique.
  • La gencive sera soit d’aspect lisse et brillant (au niveau des papilles et du bord gingival) ou pictée en peau d’organe (la partie en dessous du bord gingival en regard de l’apex dentaire).
  • La couleur peut être d’un rose ou d’un rouge vif si la gingivite est aigüe et bleutée ou violacée si l’atteinte gingivale est chronique. (le 2ème cas est le plus souvent rencontré).

Quelles sont les causes d’une gencive gonflée ?

  • Une hygiène buccale délaissée voire défectueuse. Dans ce cas, on aura le basculement vers le milieu acide, favorable pour la multiplication bactérienne.
  • Le tartre. Ce dernier résulte d’un milieu buccal basique, une bouche ouverte constamment même au repos (cela va favoriser l’accolement de la plaque bactérienne sur la surface dentaire et son assèchement) ou tout simplement une mauvaise hygiène buccale.
  • Des troubles hormonaux. Chez la femme enceinte, le cycle menstruel chez la fille, lors du pic de croissance chez les deux sexes, le stress…
  • Des prises médicamenteuses.
  • Des causes héréditaires.
  • Certaines maladies générales ainsi que des syndromes graves.

Comment traiter la gencive gonflée ?

  • Alors, en cas d’une augmentation de volume gingival de légère à modérée, il est préférable d’aller chez le dentiste pour effectuer un détartrage et un polissage pour obtenir des dents brillantes. Cet acte va permettre d’éclater certains vaisseaux sanguins congestionnés allégeant ainsi le tissu gingival. Mais aussi, permettre l’élimination de toutes les causes qui entretiennent l’œdème gingival.
  • Un bain de bouche à base d’antiseptique va permettre d’éliminer les bactéries et restituer ainsi l’équilibre entre les différents composants de l’écosystème buccal. Vous devrez effectuer 1 bain de bouche de 10 min environ par jour pendant 7 ou 8 jours pas plus.
  • Un bain de bouche à base de bicarbonate de soude permet d’éliminer le tartre et de maintenir un milieu buccal neutre qui va stabiliser la multiplication bactérienne et éviter l’apparition d’une gingivite.
  • Utilisation du fil dentaire. Très efficace, surtout au niveau des espaces inter-dentaires. Faites le glisser plusieurs fois entre deux dents jusqu’à ce que vous atteignez le bord gingival en profondeur (l’espace que vous allez exploiter est appelé le sulcus). Répétez le mouvement plusieurs fois, si un saignement apparaît, n’ayez crainte, au contraire cela signifie que vous êtes en train de dégonfler votre gencive, vous êtes alors en bonne voie. Les gestes doivent cependant être doux et non agressifs.
  • Des brossettes inter-dentaires, elles sont indiquées pour les espaces inter-dentaires importants (résultant d’une extraction dentaire par exemple).
  • Dans le cas ou l’augmentation du volume est trop importante (hyperplasie ou hypertrophie), vous devriez effectuer tous les gestes précédents et passer par une mini chirurgie afin d’éliminer l’excès gingival irréversible. L’opération est appelée la « gingivectomie », rien d’alarmant, pas de panique ! et les résultats sont, pour la plupart du temps, impressionnants.

Comment prévenir la réapparition d’un gonflement gingival ?

Le pronostic est en général bon, donc aucune crainte ! Cependant, il est essentiel de bien suivre ces conseils afin de ne pas retomber dans la même situation une nouvelle fois :

  • Effectuer un détartrage annuellement.
  • Utilisation quotidienne du fil dentaire et de bains de bouche à base de bicarbonates de soude.
  • Brossage dentaire méticuleux, 3 fois par jour (attendez de préférence 20 min après avoir mangé pour une meilleure efficacité).
  • Utilisation d’un bain de bouche à base d’antiseptique 1 ou 2 fois par semaine, pas plus !