La tension ou la pression artérielle fait référence à la force exercée par le flux sanguin sur les parois des artères. On en déduit qu’on parle d’hypotension quand la pression du sang est anormalement faible. Un cas qui est somme toutes contraire à l’hypertension artérielle.

La pression sanguine est divisée en pression systolique et diastolique. On parle de pression systolique lorsque le coeur se contracte en envoyant le sang des ventricules aux artères, permettant ainsi l’apport du sang à tous les organes du corps humain.

Quant à la pression diastolique, elle correspond à la pression lors de la décontraction du cœur, à savoir lorsque ce dernier se remplit de sang. Les deux pressions sont calculées en millimètre de mercure (mmHg).

La pression est normale si elle est légèrement inférieure ou égale à 120/80 (120 pour la pression systolique, et 80  pour la pression diastolique). Ainsi, chez les personnes atteintes d’hypotension, elle sera beaucoup trop inférieure à la normale, ce qui aura pour conséquences plusieurs malaises et des vertiges tout au long de la journée.

Mais quelles sont les causes et les symptômes de cette maladie ? Et que faire en cas d’hypotension ?

Quels sont les différents types d’hypotension ?

Il existe plusieurs types d’hypotensions, qui présentent des symptômes différents et dont les causes sont -logiquement- différentes. On va parler de deux cas particuliers qui reviennent souvent :

  • Hypotension orthostatique : qu’on appelle aussi hypotension posturale. Celle-ci survient après un lever brutal d’un lit ou d’une chaise. Sous l’effet de la gravité, la quantité de sang qui atteint le cerveau se voit momentanément diminuée, ce qui peut mener à des vertiges, des étourdissements ainsi que des troubles visuels. Très fréquente, elle atteint surtout les personnes de plus de 60 ans à raison de 15%, et 30% des personnes de plus de 75 ans.
  • Hypotension postprandiale : ce type d’hypotension fait son apparition environ 2 heures après un repas. Elle cause des étourdissements, des évanouissements, des vomissements, voire même des chutes parfois. On vous explique : la digestion nécessite beaucoup de sang qui va donc affluer vers l’estomac et les intestins. Par conséquent, la tension artérielle se verra être diminuée. Ce cas est plus fréquent chez les personnes atteintes de diabète ou d’insuffisance cardiaque et rénale. Elle touche surtout les personnes âgés qui souffrent d’hypertension artérielle.

Quelles sont les causes et les symptômes de l’hypotension ?

Comme toute maladie elle a des causes et des symptômes qui lui sont propres et qui sont indicateurs du traitement qui correspond. Pour les causes de l’hypotensions, elles dépendent de quel type il s’agit :

  • La prise de certains médicaments : on parle surtout d’antidépresseurs, anxiolytique, les neuroleptiques, les nitroglycérines et les dérivés nitrés, les diurétiques, ainsi que les médicaments pris pour traiter l’insuffisance cardiaque, le dysfonctionnement érectile et l’hypertension.
  • La consommation de drogue comme la marijuana ou d’alcool, surtout de façon fréquente.
  • Une sévère déshydratation, ce qui explique sa fréquence chez les personne âgées qui sont très sujettes à la déshydratation car elles ne ressentent pas la soif.
  • Une trop longue immobilisation.
  • Les maladies qui atteignent le système nerveux, surtout la maladie de Parkinson.
  • Les accidents vasculaires cérébraux.
  • Les troubles cardiaques et artériels comme l’infarctus ou l’insuffisance cardiaque.
  • Le diabète.
  • L’insuffisance rénale.

Quant aux symptômes, ils sont assez apparents et on note parmi eux :

  • Des troubles de la vision : une vision floue ou amputée.
  • Des nausées.
  • Des vomissements.
  • Des étourdissements.
  • Des évanouissements.
  • Une accélération du rythme cardiaque.
  • Des syncopes.

Il faut savoir qu’elle touche le plus les personnes âgées et les femmes enceintes.

Que faire en cas d’hypotension ?

Cela arrive qu’on soit atteint d’hypotension ou qu’une personne de notre entourage le soit, étant donné que c’est un trouble très fréquent. Mais que faire en cas d’hypotension ?

  • Consulter : afin de déterminer la cause exacte de l’hypotension. Si c’est à cause d’un médicament, le médecin vous demandera de réduire la dose prise voir d’arrêter complètement.
  • Le traitement médicamenteux : dans la plupart des cas vous seront prescrits la fludrocortisone, la midodrine, ainsi que la pyridostigmine. Ce dernier concerne l’hypotension légère. Il est important d’avoir l’avis d’un professionnel de la santé sur le sujet afin d’éviter les effets secondaires et les mélanges néfastes des médicaments. Respectez le dosage donné par votre pharmacien.
  • Remèdes naturels : Certaines infusions et autres remèdes naturels peuvent venir à bout de l’hypotension légère. Grâce à ses propriétés qui agissent sur le flux sanguin, l’infusion de réglisse est très recommandée dans ce cas. Mais attention, il ne faut en prendre qu’à de petites doses. L’infusion d’aubépine ainsi que l’infusion au romarin se montrent très efficaces. Enfin, l’infusion au tilleul fonctionne plutôt bien car le tilleul a des propriétés hypertensives.
  • De l’eau salée : cependant, n’en prendre qu’à de petites doses afin d’éviter la rétention d’eau et l’hypertension.