La création d’une entreprise est une aventure passionnante, mais qui n’est pas de tout repos. Les allergiques à la paperasse devront prendre sur eux, car il y a beaucoup de choses à connaître et à garder en tête lorsque l’on veut se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat. Toutefois, en préparant son projet en bonne et due forme, et avec les bonnes informations, les démarches liées à la création d’une entreprise n’ont, au final, rien d’effrayant. Ensemble, nous faisons le point sur les quelques étapes importantes qui sont indispensables à la création de toute société.

Creation entreprise

La réflexion avant la concrétisation

Eh oui, avant de se lancer dans les différentes démarches administratives, il est primordial de faire mûrir son projet sous la forme d’une réflexion. On le dit souvent, mais le diable est dans les détails, et quand on veut se lancer dans l’entrepreneuriat, autant mettre directement toutes les chances de son côté pour pouvoir éviter les mauvaises surprises. Alors, avant de foncer et de lancer les démarches, il est essentiel de vérifier la faisabilité de son projet, et de le valider.

Pour cela, plusieurs paramètres doivent forcément être pris en compte. Évidemment, le critère financier est important, et il est essentiel de vérifier que les ressources ainsi que les moyens sont présents pour pouvoir développer le projet. L’étude de marché est elle aussi indispensable, et il faut être capable de déterminer s’il existe bien une clientèle pour l’offre que l’on souhaite proposer. Parmi les questions qu’il faut se poser, il y a aussi celle de la faisabilité aussi bien personnelle que technique. Est-ce que l’on a le bon profil, et est-ce que l’on aura les moyens techniques ? Pour finir, il semble également indispensable d’exposer son projet à sa famille et à son entourage afin d’obtenir son aval, mais aussi et surtout, son soutien.

Création d’entreprise : les démarches administratives

Ce n’est pas une surprise, mais créer son entreprise passe irrémédiablement par la réalisation de quelques démarches administratives. Certains papiers vont en effet devoir être réalisés avant de pouvoir obtenir son extrait Kbis, par exemple. Ce document représente en effet la carte d’identité de l’entreprise, et c’est par ailleurs le seul document qui atteste de la légalité de l’entreprise. On peut en apprendre davantage en consultant des informations sur le kbis expliqué sur extrait-de-kbis.net.

Avant cela donc, il va falloir réaliser certaines démarches et faire certains choix, comme celui de la dénomination sociale. Il est aussi important de choisir le siège social de sa société, et d’en informer le CFE, ou Centre de Formalités des Entreprises. Jusque-là, tout va bien ! Mais il faut aussi procéder à la rédaction des statuts. Histoire de ne pas commettre d’impairs, il est préférable de faire appel à un professionnel, comme un notaire ou encore un avocat. L’enregistrement des statuts, quant à lui, doit se faire dans un délai d’un mois après la signature par les différents associés.

Il sera aussi important de procéder à la publication d’un avis de création de la société dans un journal d’annonces légales. Certaines informations, comme la dénomination sociale ou encore le capital et l’adresse du siège social, doivent être mentionnées.