Bien qu’elles interviennent en dernier, les travaux de finition contribuent principalement à la création de votre espace intérieur. Ainsi, que ce soit pour le choix de revêtement de sol, celui de votre escalier ou encore celui de vos parois verticales, le tout est d’opter pour ceux qui s’allient le mieux à la décoration de votre intérieur.

Par ailleurs, souvent négligée, la peinture de votre plafond a elle aussi, un rôle à jouer dans la création de votre espace. Celle-ci a une influence directe sur la luminosité de votre espace et réussit à elle seule, à créer un contraste avec le reste de vos parois. C’est pourquoi, son choix ne peut se faire fortuitement et ce, en termes de type, d’aspects ou encore de couleurs.

De ce fait, si vous vous apprêtez à peindre un plafond mais que vous ne savez pas quelle peinture peut convenir, prenez part à notre article.

Peindre un plafond

Tout ce qu’il faut savoir sur une peinture de plafond

Souvent blanche et mate, le choix de la peinture de votre plafond est généralement pris à la légère, alors que celui-ci est lié à l’ambiance intérieure, l’éclairage, l’entretien ou encore la durabilité. De ce fait, afin de vous aider à faire un choix qui répond spécifiquement à votre besoin, nous vous présentons les principaux critères à prendre en compte :

Le type de peinture

Avant toute chose, il faut savoir qu’il existe deux types de peinture sur le marché, soit :

  • la peinture acrylique qui est la plus utilisée. Elle est connue pour sa facilité d’utilisation mais également pour son caractère inodore. Qui plus est, conçue à base de résines et pratiquement dépourvue de solvant, elle est écologique. Toutefois, celle-ci résiste mal au temps et n’est pas lessivable.
  • la peinture glycéro qui elle, est fabriquée à base d’huile de lin et par conséquent, contient de nombreux solvants. Cependant, elle est particulièrement résistante à l’humidité et garantit un entretien facile.

Le type de finition

L’aspect final de votre plafond est également un élément essentiel, et pour obtenir le résultat escompté, il faut choisir entre :

  • la mate, qui malgré un entretien compliqué, elle assure une bonne luminosité.
  • la satinée, qui convient davantage aux espaces fréquentés, au moyen de sa facilité d’entretien. Celle-ci est également connue pour sa haute résistance.
  • la laquée, qui constitue un meilleur support pour les traces mais qui reste assez agressive.

L’application

Il faut également savoir que le pinceau, le rouleau ou encore le pistolet garantissent des niveaux de finition différents.

Quelques astuces pour le choix de la couleur de votre peinture plafond

Il est clair que la couleur joue un rôle considérable dans l’ambiance de votre espace. Pour cela, nous vous partageons quelques conseils pour bien choisir celle de votre peinture plafond.

  • Eviter les couleurs foncées qui ont tendance à réduire la hauteur de l’espace, en créant un effet de tassement.
  • Choisir une couleur différente de celle de vos parois verticales, pour éviter que l’espace ne paraisse exigu.
  • Contraster toujours la couleur de votre sol, afin d’optimiser la luminosité.